Voix croisées Vibrons au-delà des mots

Le 10 octobre 2020 à 17h00

CONFÉRENCE-DÉBAT

Médiathèque Escalquens

CINQUANTE ANS DE PRATIQUES CULTURELLES EN FRANCE

Loup Wolff (Chef du Département des Études, de la Prospective et des Statistiques – Direction Générale de la Création Artistique – Ministère de la Culture) et Juliette Rouillon-Durup (Conseillère Musique et Danse – DRAC Occitanie).La pandémie a plongé le monde dans une crise sanitaire inédite. Tous les secteurs sont touchés et certains très durement au rang desquels celui de la culture. Il nous a semblé important, durant cette période où tout le monde se demande de quoi sera fait l'avenir, de faire un point sur l'évolution des pratiques culturelles des français. Nous vous invitons à partager ce moment avec nous.
En cinquante ans, la culture a pris une place croissante dans le quotidien des Français, en particulier l'écoute de musique et les pratiques audiovisuelles, et en une décennie, les pratique culturelles numériques se sont considérablement développées.
Si les français montrent un appétit accru pour la culture, les centres d'intérêt sont différents en fonction des générations. L'analyse montre tout à la fois la singularité des jeunes générations au sein desquelles les pratiques numériques sont devenues majoritaires au détriment des médias historiques, mais aussi celle de la génération des baby-boomers, qui, à tous les âges, ont toujours déclaré un engagement fort dans les activités culturelles. Leur avancée en âge pose toutefois la question du renouvellement des publics pour certaines de ces activités.
Le ministère de la Culture réalise ce type d'étude tous les dix ans. Cette dernière, réalisée auprès de 9200 français de plus de 15 ans pendant un an, pose bien des questions notamment sur la culture au travers des âges et du temps. En creux, elle interroge également nous semble-t-il sur les questions d'apprentissage, de transmission et d'éducation indissociables de la fréquentation des œuvres.

Pour des questions de gestion du nombre de personnes admises, il est nécessaire de s'inscrire à l‘ARPA à l'adresse suivante : contact@arpamip.org . Merci